Résistances de Mathieu Valentin

 

couv33965407

 

 

 

Le tome 4 de la saga “Le Quatrième Ordre”...

 

Publié par A contresens éditions 

646 pages

21 euros

première publication: 2017

 

 

 

Résumé:

 

Turbith Sanrouge, le terrible Mage, est revenu d'entre les morts. Afin de conquérir le Monde et se venger, il apporte avec lui une armée de soudards étrangers. Luce, prise au piège par ses manigances, est offerte en pâture au Père Démon. La Pureté suffira-t-elle à la sauver, alors que Ran y est impuissant?

Tandis que Daucus Magemonde organise la résistance du Monde, Tcharango, Nola et Taro partent au secours de Bibi le Pur, capturé par les troupes de l'Illustre, allié de Turbith. Que leur réserve alors ce Souverain inconnu, à l'immense royaume et à la puissance inégalée? 

 

 

Commentaire:

 Voilà le point final d’une belle aventure! Sans le vouloir, j’ai lu ce tome 4 un an exactement jour pour jour après le tome 1 (commencé le 16/8 et fini le 20/8). Personnellement, j’y vois un signe…

Cet ultime tome vient clôturer la magnifique histoire de Bibi et de ses amis. Car oui, bien qu’il s’agisse à la base de l’histoire du jeune homme, pour moi c’est bien une histoire collective d’amitié et d’amour que nous a raconté Mathieu Valentin.

Le tome 3 nous laissait sur un cliffhanger. Nos héros étaient en mauvaise posture et Turbith semblait plus fort que jamais après son alliance avec L’illustre. Encore une fois, les personnages vont être séparés pour mieux être réuni. Nous allons enfin en apprendre plus sur le Royaume Céleste et son roi. C’est tout une nouvelle culture à découvrir (même si on avait déjà découvert des choses dans le tome 3). C’est également l’occasion de découvrir un nouveau peuple qui sera peut-être cette fois un allié.

Dans ce tome, la guerre fait rage partout, sur tous les fronts. Nos héros vont devoir puiser au fond d’eux-même pour vaincre les hommes et les démons.

Pas de temps mort encore une fois dans ce tome. Tout s’enchaine très vite (même si la période sur laquelle se déroule l’histoire est plus longue) et on n’a pas le temps de souffler. Petit bémol que je mettrais à ce tome c’est le découpage des paragraphes. Par moment, il n’y a pas de séparation entre les différents personnages. On parle d’un personnage et à la phrase suivante on change de personnage. J’avoue avoir eu du mal à m’y retrouver par moment, surtout dans les scènes de batailles.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce dernier tome. L’auteur y développe ses idées jusqu’au bout. On découvre des cultures pensées et cohérentes, des intrigues construites. On n’est pas forcément d’accord avec le chemin emprunté par certains personnages (ou le traitement qui leur est fait) mais l’auteur assume ses choix.

 

J’ai aimé la fin (ainsi que l’épilogue). Elle est juste et réaliste. Tout n’est pas rose, la paix universelle ne règne pas sur l’ensemble des peuples. Non, ces peuples qui se sont alliés par nécessités ne sont pas forcément destinés à rester unis. Tous les personnages n’ont pas une fin heureuse (ou celle qu’on voudrait). Leurs malheurs ne sont pas finis et la vie sera encore semée d’embûches. Mais c’est ce qui fait le réalisme de cette fin… J’ai apprécié!

 

Reste plus qu’à attendre le prochain roman de l’auteur!

 

Pour toutes questions, demandes ou commandes, je vous invite à vous adresser à Emilie à l’adresse suivante: 

 contact.aceditions@gmail.com

 

 

Site internet de la maison d’édition: http://www.acontresenseditions.com/

 

 

Lecture en août 2018
Lecture dans le cadre de mon challenge Pavé de l’été 2018

pavc3a92018moyblue

 

 

Page récapitulative chez Brize

 

 

Du même auteur:

"Série Le quatrième ordre" RencontresRésurrectionsFrontières