Le monde de Mara volume 2

17 novembre 2019

Mort sur le Nil ❉❉❉ Agatha Christie, Isabelle Bottier et Callixte

 

couv42666837

 

Publié par les éditions Paquet 

72 pages

16 euros

première publication: 2019

 

 

 

Résumé:

Sur le bateau à vapeur Karnak qui emmène de riches touristes voguer sur le Nil, Hercule Poirot doit élucider un mystérieux meurtre. Linnet Ridgeway, très récemment mariée à Simon Doyle, est retrouvée tuée d’une balle dans la tête. Chacun des passagers ayant au moins une raison d'avoir assassiné la riche américaine, l'enquête n'en est que plus difficile pour le célèbre détective. Mort sur le Nil est l'un des plus célèbres best seller d'Agatha Christie, la "Reine du crime"

 

 

 

 

Commentaire:

 Adaptation BD du célèbre roman d’Agatha Christie… La trame est en tout point identique au roman. Seul le style apporte une touche d’originalité. J’ai aimé le dessin, les personnages sont facilement différenciable, ce qui n’est pas toujours le cas quand il y a une foule de personnages. Le dessinateur a fait le choix d’habiller certains personnages de tenues « modernes » par rapport à l’époque où est supposé se passer l’histoire. Mais cela ne gène pas car finalement l’histoire est intemporelle et elle pourrait se passer à n’importe quelle période…

J’ai passé un agréablement moment avec cette BD et je suis curieuse de découvrir les autres titres édités par les éditions Paquet. J’ai par ailleurs déjà lu Rendez-vous avec la mort édité à l’origine par les éditions Emmanuel Proust et repris par les éditions Paquet…

 

 

Lecture en novembre 2019

 


29 octobre 2019

Mémoire coupable (William Monk tome 16) ❉❉❉ Anne Perry

 

couv50375533

 

Publié par 10/18 

448 pages

8,80 euros

première publication: 2009

traducteur: Florence Bertrand

titre original: Execution Dock

 

 

Résumé:

Après une course-poursuite effrénée, William Monk, inspecteur de la police fluviale londonienne, réussit enfin à mettre la main sur Jericho Phillips. Accusé du meurtre d'un garçon de treize ans et soupçonné de prostituer de jeunes mineurs sur son bateau, Phillips ressort pourtant libre du tribunal, grâce à la stratégie de défense employée par le célèbre avocat et ami de Monk, Sir Oliver Rathbone. Jetant le discrédit sur les forces de police, cette affaire devient la bête noire du plus coriace détective de Sa Majesté. Aidé par sa femme Hester, Monk décide de réouvrir l'enquête et découvre que certains gentlemen de la bonne société londonienne n'étaient pas si étrangers à l'odieux commerce de Phillips...

 

 

 

 

Commentaire:

Tome 16 de la série et on plonge encore une fois dans la noirceur de l’âme humaine.

Monk, toujours à la tête de la police fluviale, poursuit Jericho Phillips, un proxénète de la pire espèce car il prostitue de jeunes garçons. Monk poursuit l’enquête initiée par Durban, son prédécesseur. Quand il met enfin la main sur l’homme, il pense être arrivé au bout. Malheureusement, Jericho Phillips va bénéficier de l’aide involontaire de Oliver Rathbone pour ressortir libre du tribunal… Le doute est jeté sur Monk et ses méthodes. Et les enfants sont toujours en danger.

Monk, aidé d’Hester, est bien décidé à laver sont image et celle de la police. Et bien décider à mettre hors d’état de nuire Jericho Phillips. Mais il va se rendre compte que l’homme à des protecteurs très influents.

Anne Perry nous a habitué à voir la noirceur de l’homme, mais à chaque fois on plonge d’un cran. Ici, c’est la prostitution des jeunes garçons, et donc l’homosexualité, interdite à l’époque, qui est mise en avant. Les personnages vont devoir trouver du courage au fond d’eux même pour trouver la faille et rendre justice. Un fossé s’installe entre Monk, Hester et Oliver. En effet, celui-ci a accepté de défendre Phillips à la demande de son beau-père et il n’a pas eu d’autres choix que de le défendre avec le maximum de ses capacités. L’incompréhension est donc présente entre les membres du trio.

J’ai aimé ce tome qui nous permet de nous poser une question essentielle: connaissons-nous totalement les gens qui nous entoure? Et puis la fin laisse supposer que l’histoire n’est pas finit et qu’elle se prolongera dans le tome suivant…

 

 

Lecture en octobre 2019

De la même auteure:

"Série Monk" Un étranger dans le miroir (chronique de 2016); Un deuil dangereuxDéfense et trahisonVocation fataleDes âmes noiresLa marque de CaïnScandale et calomnieUn cri étrangléMariage impossiblePassé sous silenceEsclaves du passéFunérailles en bleuMort d'un étrangerMeurtres sur les docksMeurtres souterrains;

"Série Charlotte et Thomas Pitt" L'étrangleur de Cater StreetLe mystère de Callendar Square;

A Christmas grace;

Posté par Ireth_Mara à 17:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 octobre 2019

Ton âme soeur (ou presque) (The Blue Heron tome 5) ❉❉❉ Kristan Higgins

 

couv29328873

 

Publié par Harper Collins Poche 

416 pages

7,90 euros

première publication: 2015

traducteur: Marie Lauzeral

titre original: Anything for you

 

 

Résumé:

Faits pour être ensemble… mais pas tout de suite ! 

 

Vous souvenez-vous de Colleen et Connor, les jumeaux O'Rourke, et de leur pub, l'adresse incontournable, la plus sympa et la plus cosy de tout Manningsport ? 

Les revoici… sauf que cette fois, Connor tient la vedette. Lui et son amour de jeunesse, la belle et torturée Jessica. Il est beau-brillant-gâté par la vie, elle est belle-brillante et affronte une série de drames depuis sa naissance. Ils s'aiment comme des Roméo et Juliette contre lesquels le destin semble s'acharner. Alors que leur vie professionnelle est à un point d'acmé, Connor demande Jess en mariage. Le « non » est retentissant… mais est-il pour autant définitif?

 

 

 

 

Commentaire:

 Clap de fin pour cette série que j’ai commencé en 2014. Cet ultime tome met en scène Connor, le frère de Colleen (héroïne du seul tome que je n’ai pas chroniqué). Propriétaire d’un restaurant à Manningsport, il est présent depuis le début et il était temps qu’il est son propre roman. Face à lui, on retrouve Jess qui elle aussi est présente dans les tomes précédents. Ces deux-là se connaissant depuis leur enfance et leur relation a été faite de hauts et de bas. 

Le roman commence avec un refus de Jess à la demande en mariage de Connor. L’auteure alterne ensuite le présent et le passé pour nous conter leur histoire.

Le passé de Jess n’est pas rose, loin de là. Et si on peut comprendre ses réactions, par moment j’ai eu envie de la secouer. Franchement, son couple avec Connor est mignon mais ce n’est pas mon préféré de la série. Il manque un petit quelque chose à leur histoire. L’auteure innove et introduit un peu de différence dans le tome. Mais cela ne suffit pas à transformer totalement la relation entre Jess et Connor. C’est dommage!

Néanmoins, ce tome met point final à la saga et permet de dire adieu à tous les personnages. Je garderai un très bon souvenir de cette saga!

 

Lecture en octobre 2019

De la même auteure:

 L'amour et tout ce qui va avec;

"Série The Blue Heron" The Best manSans plus attendreN'y pense même pas!;

 

Posté par Ireth_Mara à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 octobre 2019

Toutankhamon, le livre des ombres (Rahotep tome 2) ❉❉❉ Nick Drake

 

couv63873899

 

Publié par Plon 

407 pages

19,90 euros

première publication: 2009

traducteur: Gérard Meudal

titre original: Tutantkhamun, the book of shadows

 

 

Résumé:

Thèbes, 1324 avant J.-C. Toutankhamon, jeune fils d'Akhenaton, règne sur un empire qui devrait être au sommet de sa puissance et de sa gloire. Mais l'époque est plongée dans les ténèbres : les guerres et la misère ravagent le royaume, le peuple est furieux et le trône d'or est menacé. Pire, une étrange affaire terrifie le souverain : dans les rues sombres de la ville sont retrouvés plusieurs corps mystérieusement mutilés et portant les insignes du pouvoir. Toutankhamon décide alors de confier sa sécurité à Rahotep, fidèle détective proche de la famille royale. De dédales en passages secrets, celui-ci se lance sur les traces d'une énigme terrible, susceptible de mettre en péril sa famille, le roi et le royaume tout entier.

 

 

 

 

Commentaire:

 Je suis tombée par hasard sur ce roman à la médiathèque et je me suis dis qu’il compléterait parfaitement mes lectures sur Toutankhamon (et sur l’Egypte en générale). Ce roman est un policier se passant durant la fin de règne de Toutankhamon et fait suite au précédent roman de Nick Drake, Nefertiti la parfaite, que je n’ai pas lu (même aucun problème de compréhension).

Le héros est Rahotep est un medjay, un policier, qui a déjà travaillé pour la famille royale. Quand la vie du jeune roi est menacé, la reine fait appel à Rahotep pour trouver les coupables. C’est une plongée dans les différentes couches de la société égyptienne. Détail perturbant: tous les personnages se tutoient et c’est difficile de s’y faire au début de la lecture.

Policier sur fond d’ésotérisme et de politique, ce roman est relativement prenant et l’auteur arrive à nous surprendre par moment. Dans ce roman, Horemheb est dépeint comme un méchant, alors que dans le roman de Christian Jacq c’est le héros. C’est intéressant de voir comment la perception change selon l’auteur et selon l’orientation qu’il souhaite donner à son roman. Mais après tout, comment savoir lequel des deux à raisons…

Ce roman est parfait pour passer un moment de détente sans prise de tête. Je lirai à l’occasion le tome 1 et le tome 3…

 

IMG_1201

©photo personnelle 

"Coupe des souhaits" retrouvée dans la tombe de Toutankhamon

 

Lecture en octobre 2019

 

Posté par Ireth_Mara à 16:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 octobre 2019

Fruits Basket Another tome 3 ❉❉❉ Natsuki Takaya

 

couv59231628

 

Publié par Delcourt 

166 pages

7,99 euros

première publication: 2019

traducteur: Julia Brun

titre original: Fruits Basket Another

 

 

Résumé:

Sawa Mitoma est désormais très proche de la plupart des enfants de la famille Sôma, qui lui assurent leur soutien. Forte de tout cela, elle commence à évoluer et découvre peu à peu le lien qui l'unit à cette étrange famille.

 

 

 

 

Commentaire:

 Ce tome 3 cloture cette série dérivée et heureusement. Cet ultime tome ne rattrape pas les deux précédents. Je n’ai toujours pas compris l’intérêt de faire une série dérivée si c’est pour faire un simple copier-coller. 

Vous l’aurez compris, je n’ai pas aimé ma lecture. Il ne se passe pas grand chose et plus d’un coup, l’auteur nous balance la révélation sur le « mystère ». Et tout ce que j’ai trouvé à dire c’est: tout ça pour ça. En plus, il s’est passé un an entre la parution du tome 2 et celle du tome 3. Autant vous dire que les souvenirs étaient flous. Déjà que dans le tome précédent je n’arrivais pas à situer les différents personnages, ici c’est encore pire. 

Cette série dérivée n’a qu’un point positif: me donner envie de me replonger dans la série d’origine!

 

 

Lecture en octobre 2019

Du même auteur:

"Série Fruits Basket" tome 1tome 2tome 3tome 4tome 5;tome 6tome 7tome 8tome 9tome 10tome 11tome 12; tome 13; tome 14tome 15tome 16tome 23tome 25Le petit monde de Fruits Basket;

"Série Fruits Basket Another" tome 1tome 2;

 

Posté par Ireth_Mara à 16:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


13 octobre 2019

Horemheb, le retour de la lumière ❉❉❉ Christian Jacq

 

9782374481661-web

 

 

 

 

Publié par XO éditions 

423 pages

21,90 euros

première publication: 2019

 

 

 

Résumé:

« Horemheb contempla la Grande Épouse royale, nimbée de la lumière dorée du couchant. Une beauté presque irréelle.

– Viens, exigea-t-elle en se relevant.

Serrant très fort sa main, elle l’emmena au bord de la terrasse.

– Que discernes-tu, mon roi ?

Dans la lumière de l’occident se dessinaient les formes des pyramides qu’avaient érigées les pharaons de l’âge d’or.

– Nos ancêtres ont bâti l’éternité, rappela la reine, et nous devons poursuivre leur œuvre. Ce qu’Akhénaton a tenté de détruire, consolide-le ! »

Avec Horemheb, le retour de la lumière, Christian Jacq raconte l’extraordinaire destin du scribe qui, aux côtés de Toutânkhamon, devient général puis pharaon, évitant à l’Égypte de sombrer dans le chaos.

Uni à une remarquable Grande Épouse royale, Horemheb n’aura d’autre enfant que l’Égypte et ouvrira son pays à la dynastie des Ramsès.

 

 

 

 

Commentaire:

 En ce moment, on parle beaucoup de Toutankhamon. Christian Jacq a choisi de s’intéresser dans son nouveau roman à l’un de ses contemporains qui fut pharaon après lui… 

Horemheb est un simple scribe à la cour d’Akhenaton quand débute le roman. Le pharaon vient de mourir et l’Egypte est au bord du gouffre. Deux visions s’affrontent: celle ancestrale de l’Egypte et celle atoniste du pharaon hérétique. Face aux épreuves, Horemheb va se révéler et accompagner au pouvoir le jeune souverain Toutankhamon. Nous suivons l’ascension d’Horemheb de scribe à général. Jour après jour, il va se battre pour la survie de l’Egypte et pour que ses ennemis (à l’intérieur et à l’extérieur) ne s’emparent pas du pouvoir… 

Une grande partie du roman couvre le règne de Toutankhamon et on s’intéresse plus à l’homme qu’au pharaon. On découvre que le culte d’Aton a beaucoup d’adepte et que la mort de leur leader n’a rien changé dans leurs convictions.  Ils sont prêts à tout pour faire triompher leur foi et mettre l’un des leur sur le trône. Quitte à trahir leur pays s’il le faut.

Horemheb est un homme droit, intègre et qui n’hésite pas à aller au devant du danger. Un héros dans la lignée des autres héros de Christian Jacq. Il sait s’entourer d’amis fidèles et à la hauteur. Ils ne sont qu’une poignée mais ils sont efficaces.

 

800px-StatueOfHoremhebAndTheGodHorus-DetailOfHoremheb02_KunsthistorischesMuseum_Nov13-10

photo trouvée ici

Au cours de ce roman, ce n’est pas rien que 5 pharaons qui défilent devant nos yeux (même si Akhenaton est déjà mort au début du roman) et qui nous amènent au fil des pages à la dynastie des Ramsès.

 

Un roman dans la lignée des autres romans de l’auteur. Celui-ci nous brosse le portrait d’un pharaon peu connu. Coincé entre Toutankhamon et Ramsès II, il a néanmoins ramené la stabilité dans le pays après le règne atonien de Akhenaton qui a fragilisé le pays. Christian Jacq met en lumière un homme que rien ne prédestinait à devenir pharaon et qui pourtant a su être à la hauteur.

Dévoré en deux jours, j’ai aimé retrouvé le style de Christian Jacq. Les éléments familiers sont présents et on passe un très bon moment. Tout en apprenant de nombreuses choses. C’est toujours un plaisir de lire un de ses romans. Dès la dernière page tournée, on a une furieuse envie de partir à la découverte de l’Egypte ancienne…

 

 Merci à XO éditions pour la lecture!

 

 

Lecture en octobre 2019

Du même auteur:

"Série Et l'Egypte s'éveilla" La guerre des clansLe feu du scorpionL'oeil du faucon.

"Série La pierre de lumière" Néfer le SilencieuxLa femme sage;

"Série La vengeance des Dieux" Chasse à l'hommeLa divine adoratrice.

L'Egypte des grands pharaonsQue la vie est douce à l'ombre des palmesToutânkhamon, l'ultime secretJ'ai construit la grande pyramideSPHINXLe dernier rêve de CléopâtrePharaonCes femmes qui ont fait l'Egypte;

"Série Les enquêtes de Setna" La tombe mauditeLe livre interditLe voleur d'âmesLe duel des mages.

"Série Ramsès" Le fils de la lumièreLe temple des millions d'annéesLa bataille de KadeshLa Dame d'Abou SimbelSous l'acacia d'occident.

"Série Les enquêtes de l'inspecteur Higgins" Le crime de la momie;

 

Posté par Ireth_Mara à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 octobre 2019

Et le ciel sera bleu (La pension du Bord de Mer tome 1) ❉❉❉ Tamara McKinley

 

couv35211336

 

Publié par l’Archipel 

382 pages

22 euros

première publication: 2011

traducteur: Danièle Momont

titre original: There’ll be blues skies

 

 

Résumé:

 

Angleterre, 1939. La vie n'a pas été tendre pour la jeune Sally Turner, 16 ans, qui élève seule son frère de six ans, Ernie, atteint de polio. Leur mère, Florrie, les a abandonnés dès que la guerre a éclaté, et leur père a été appelé sous les drapeaux. Tous deux trouvent alors refuge à Cliffehaven, une bourgade située sur la côte sud de l'Angleterre. Ils y sont accueillis par Peggy Reilly, la propriétaire de la Pension du Bord de Mer et Jim, son mari quelque peu bourru. Sally trouve, auprès de la famille Reilly, un foyer d'adoption qui lui permettra de s'épanouir. Elle obtient un emploi dans une usine de confection d'uniformes, où ses talents de couturière se révèlent. Sally fait de plus la rencontre de John Hicks, un mystérieux pêcheur. Mais la guerre et l'arrivée de Florrie à Cliffehaven menacent ce fragile équilibre. 

 

 

Commentaire:

 Je découvre la plume de Tamara McKinley avec ce premier tome de la saga La pension du bord de mer. Nous sommes en pleine Seconde Guerre Mondiale et la jeune Sally et son frère Ernie sont évacués de Londres directement le bord de mer. Ils trouvent refuge à Cliffehaven dans la pension tenue par Peggy Reilly. Là, ils vont trouver un foyer et une possibilité de se construire un avenir. La magie de la pension du Bord de Mer va agir sur eux et ceux de leur entourage. Mais les réalités de la guerre sont néanmoins bien présentes.

Ce roman me fait penser aux téléfilms de l’après-midi. L’héroïne va affronter des épreuves mais finalement aura droit à son happy-end. On se prend d’amitié pour Sally et pour tout les pensionnaires de la pension. C’est agréable à lire. Une lecture qui fait du bien. Je lirai les tomes suivants avec plaisir (même si tous ne sont pas traduits en VF). Grâce à Tamara McKinley, on a un moment cocooning, parfait pour les soirées d’hiver qui arrivent.

 

 

Lecture en septembre 2019

 

23 septembre 2019

Bilan PAL Eté 2019

L'été est finit, place au bilan!

 

best-books-to-read-this-summer-1


 

1. Nicolas de Grace Burrowes Lu

2. Par les chemins de la soie de Naomi Novik

3. The Princess diaries tome 10 de Meg Cabot

4. Le serpent et la perle de Kate Quinn

5. Dune de Frank Herbert

6. Trahi de Monica McCarty

7. Passion coupable de Jay Crownover Lu

8. L'assassin de la tour de Londres de Christian Jacq

9. La demoiselle aux yeux verts de Maurice Leblanc

10. La maison biscornue de Agatha Christie Lu


 

A. Livres lus dans la cadre de ma PAL

Nicolas de Grace Burrowes
La maison biscornue de Agatha Christie
Passion coupable de Jay Crownover

 

B. Livres lus en dehors de ma PAL

Meurtres sur les docks de Anne Perry
La communauté des soeurs de Brian Herbert et Kevin J. Anderson
A l'ombre de l'arbre Kauri de Sarah Lark
Sentinel de Jennifer L. Armentrout
L'arrache-coeur de Boris Vian
Le mangeur d'étoiles de Derib et Job
Ramsès II fils du Soleil de Christian Jacq
Yakari et le bison blanc de Derib et Job
Le diable des bois de Derib et Job
Le chêne qui parlait de Derib et Job
L'escapade de l'ourson de Derib et Job
La tueuse des mers de Derib et Job
Les larmes de la déesse Maori de Sarah Lark
Cosme l'Ancien, de la boue au marbre de Peru et Lorusso
Manderley for ever de Tatiana de Rosnay
Meurtres souterrains de Anne Perry
Dans l'intimité de Toutankhamon de Florence Quentin
Laurent le Magnifique, de père en fils de Peru et Torrents
Jules, de l'or à la croix de Peru, Leoni, Negrin et Jacquemoire
Les Mentats de Dune de Brian Herbert et Kevin J. Anderson
La chanson d'Annie de Catherine Anderson
L'été des quatre rois de Camille Pascal
La Rose de Versailles volume 4 de Riyoko Ikeda
L'affaire Tournesol de Hergé
Sur les traces de l'homme masqué de Caroline Quine
La menace dans le puits de Caroline Quine
Les 7 boules de cristal de Hergé
Le temple du soleil de Hergé
Le retour du guerrier de Eloisa James
Cosme 1er, des miettes au festin de Peru et Mucciacito
Treize tombes de malheur de Darynda Jones
La dernière reine de Philippa Gregory

Posté par Ireth_Mara à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 septembre 2019

Retour à Birkenau ❉❉❉ Ginette Kolinka

 

couv10417754

 

Publié par Grasset 

99 pages

13 euros

première publication: 2019

 

 

 

Résumé:

 

"Moi-même je le raconte, je le vois, et je me dis c'est pas possible d'avoir survécu..."

Arrêtée par la Gestapo en mars 1944 à Avignon avec son père, son petit-frère de douze ans et son neveu, Ginette Kolinka est déportée à Auschwitz-Birkenau : elle sera seule à en revenir, après avoir été transférée à Bergen-Belsen, Raguhn et Theresienstadt. Dans ce convoi du printemps 1944 se trouvaient deux jeunes filles dont elle devint amie, plus tard : Simone Veil et Marceline Rosenberg, pas encore Loridan – Ivens.

Aujourd’hui, à son tour, Ginette Kolinka raconte ce qu’elle a vu et connu dans les camps d’extermination. Ce à quoi elle a survécu. Les coups, la faim, le froid. La haine. Les mots. Le corps et la nudité. Les toilettes de ciment et de terre battue. La cruauté. Parfois, la fraternité. La robe que lui offrit Simone et qui la sauva. Que tous, nous sachions, non pas tout de ce qui fut à Birkenau, mais assez pour ne jamais oublier ; pour ne pas cesser d’y croire, même si Ginette Kolinka, à presque 94 ans, raconte en fermant les yeux et se demande encore et encore comment elle a pu survivre à "ça"... 

 

 

Commentaire:

Je continue ma lecture des témoignages sur la déportation avec cette fois la voix de Ginette Kolinka. Pour ne pas oublier…

L’auteure nous livre le récit brut des évènements qu’elle a vécue. Cela nous prend aux tripes dès le départ. Le récit démarre quasiment avec l’arrivée au camp et son impitoyable sélection. Et puis Ginette Kolinka nous entraîne dans ses souvenirs. Pas d’une façon chronologique mais plutôt comme les souvenirs lui viennent. L’horreur, la mort, la maladie… mais aussi l’amitié, les rencontres, le retour…

Que dire de ce récit? Qu’il faut le lire pour ne pas oublier. Qu’il faudrait le faire lire dans les écoles pour que les jeunes générations prennent conscience de l’horreur. Il a fallut un grand courage à Ginette pour survivre aux camps et en revenir. Et du courage également pour raconter son histoire, encore et encore. 

Un témoignage poignant! 

 

 

Lecture en septembre 2019

 

08 septembre 2019

La dernière reine (Les Plantagenêts et les Tudors tome 11) ❉❉❉ Philippa Gregory

 

couv65701961

 

Publié par Milady 

642 pages

8,20 euros

première publication: 2015

traducteur: Alain Sainte-Marie

titre original: The taming of the queen

 

 

Résumé:

À trente et un ans, Catherine Parr est une jeune veuve et vie l'idylle parfaite avec Thomas Seymour. Mais lorsque Henri VIII, le souverain d’Angleterre qui a conduit quatre de ses femmes au tombeau, l’invite à l’épouser, elle doit se résigner à un choix qui n'en est pas un. Brillante et indépendante d'esprit, elle est une cible toute désignée pour ses adversaires politiques qui l’accusent d’hérésie, crime puni par le bûcher et dont l’ordre d’exécution est signé… par le roi. Catherine devra déjouer les pièges de la Cour si elle veut un jour retrouver son amant.

 

 

 

 

Commentaire:

 Il s’agit de ma première lecture de Philippa Gregory et je ne sais pas si elle est représentative de son oeuvre… Dans ce tome de sa longue série consacrée aux Plantagenêts et aux Tudors, elle s’intéresse à la dernière épouse d’Henri VIII, Chaterine Parr. Celle-ci est veuve pour la seconde fois et elle espère bien épouser son amant, Thomas Seymour. C’est sans compter sur le roi qui décide d’en faire sa sixième épouse… Elle va devoir mettre de côté son amour et se tenir aux côtés d’un homme qui décide de la vie et de la mort des gens selon son humeur… Commence alors une vie d’équilibriste entre qui elle est et qui elle doit être.

C’est une réelle plongée dans la vie de la cour d’Henri VIII et de sa famille. Il n’est pas bon être une reine à cette époque  de grands bouleversements religieux et avec un roi imprévisible.

C’est d’ailleurs l’un des reproches que je ferai au roman: la trop grande place à la religion. L’auteure s’étend beaucoup trop à mon goût. Je sais bien qu’on ne peut pas aborder cette période sans parler de la réforme de la religion en Angleterre, mais par moment j’ai trouvé que l’auteure s’attardait trop. Des passages moins longs auraient été préférables.

Mais sinon, j’ai beaucoup aimé découvrir la vie de cette femme peu connue. Hormis qu’elle fut la sixième épouse d’un Barbe-Bleue, je ne savais rien d’elle. Elle prit une grande part à la reforme en Angleterre, elle publia des ouvrages, elle marcha constamment sur le fil mais elle fit ce qu’il fallait pour survivre à son époux.

Catherine Parr est un personnage intéressant et attachant par certains côtés. Sa vie n’a pas du être facile. Malgré son amour pour Seymour, elle est restée fidèle au roi (pour sauver sa propre vie surtout) et même à certains moments eu de l’affection pour lui. Mais surtout elle est la première épouse à réunir le roi et ses enfants.

Par contre le roi Henri VIII est un être horrible à qui il est difficile de trouver des excuses. Barbe Bleue avec ses épouses, il passe son temps à monter son entourage les uns contre les autres. C’est un être vicieux et Philippa Gregory ne le montre définitivement pas sous son meilleur jour. J’ignore à quel point la fiction suit la réalité (même si je sais que Henri VIII a tout d’un monstre), mais à chaque fois que l’on croit qu’il va faire une bonne action, il nous prouve qu’en fait il est aussi mauvais qu’avant.

Une bonne découverte de l’oeuvre de Philippa Gregory et je lirai d’autres romans avec plaisir (surtout que la série en compte 15, de quoi trouver mon bonheur)…

 

 

Lecture en septembre 2019

Lecture dans le cadre de mon challenge Pavé de l’été 2019: 6

pavc3a9-2019-gm-bl

 

La page récapitulative chez Brize