Crossing the line de Simone Elkeles

 

 

couv23743408

 

 

 

Publié par Harper Teen 

340 pages

16,43 euros

première publication: 2018

 

 

 

Résumé:

 

To escape his abusive stepdad, bad boy Ryan Hess runs from his tiny Texas border town to Mexico. But his plans to keep his head down and stay out of trouble are shattered the minute he meets the beautiful and totally out of his league Dalila Sandoval.

 

Dalila Sandoval shouldn’t even know someone like Ryan Hess. The daughter of one of the wealthiest lawyers in Mexico, Dalila is focused on studying and planning for her bright future. Ryan is only a distraction from her dreams, but she’s never felt more alive than when she’s by his side.

 

Ryan and Dalila are wrong for each other in every way. And yet they can’t resist the sparks that fly when they’re together. But their love is like a flame burning too close to the fuse.

 

Something is going to explode. Will their love be strong enough to survive? Or will it burn them both? 

 

 

Commentaire:

 

 Le nouveau roman de Simone Elkeles…

C’est un one-shot et j’ai un avis en demi-teinte. D’un côté, j’ai été ravie de retrouver sa plume et son univers. De l’autre, des petits détails qui m’ont gêné. 

Ryan Hess est un jeune homme dont la vie n’est pas facile. Vivant avec sa mère alcoolique et son beau-père shérif, le jeune homme rêve d’être boxeur. Fuyant ses problèmes, il passe la frontière pour aller au Mexique s’entrainer avec une ancienne gloire. Là, il va faire la connaissance de Dalila Sandoval, la fille d’un avocat de renom. La jeune femme commence d’ailleurs à se poser des questions sur les allégeances de son père. Ryan et Dalila ne devaient pas se croiser, mais leur rencontre va mettre le feu aux poudres.

Sur fond de cartels mexicains, ce roman est explosif. Il est beaucoup plus sombre que les précédents romans de l’auteur. C’est violent et les héros ne sont pas épargnés. On est immergé dans le monde mexicain et de nombreuses répliques sont en espagnol. C’est d’ailleurs l’une des choses qui m’ont gêné: je ne parle pas espagnol et du coup j’ai manqué certaines choses. 

Un roman qui se lit facilement. L’auteur a recourt à certaines facilités de mon point de vue. Mais c’est un réel plaisir de retrouver Simone Elkeles!

 

 

 

Lecture en juin 2018
Lecture dans le cadre de mon challenge Lecture en anglais 2018: 11/40

99435846

 

Du même auteur:

"Série Paradise" Leaving ParadiseReturn to Paradise.

"Série Fuentes Brothers" Perfect chemistryRules of attraction;Chain reaction.

"Série Wild Cards" Wild CardsWild Crush;