couv69023266

 

Publié par Pocket 

861 pages

11,50 euros

première publication: 2011

traducteur: Patrick Dusoulier

titre original: Sisterhood of Dune

 

 

Résumé:

 

Quatre-vingt-trois ans après la bataille de Corrin et la fin des Machines pensantes…

Sur la planète-jungle de Rossak, Raquella Berto-Anirul a survécu à une tentative d'empoisonnement. Mais elle en est sortie transformée : elle possède les souvenirs et la présence mentale de ses ancêtres féminins. Elle est la première Révérende Mère et cherche, au prix de sa vie, celle qui lui succédera.

Car elle a créé sa propre Communauté de Sœurs, une école qui forme les femmes à développer leur maîtrise spirituelle et physiologique… 

 

 

Commentaire:

 Je suis une fan absolue de Dune depuis 25 ans et rien ne pourra être pour moi au niveau du style de Frank Herbert. Les oeuvres de son fils et de Kevin J. Anderson sont loin d’être au niveau, mais malgré des ressentis variés avec mes précédentes lectures, j’ai décidé de leur donner une nouvelle chance. Je sais pertinemment que le roman ne sera pas au niveau de l’original mais en le séparant de l’oeuvre de Frank Herbert peut-être qu’un bon roman de SF en sortira.

Mon choix s’est porté sur le tome 1 de la trilogie Dune, les origines avec un titre prometteur: La communauté des Soeurs. Je rêvais de découvrir les débuts du Bene Gesserit.

Premier constat: j’aurai du commencer par la lecture de la trilogie Dune, la genèse car ce roman (et les suivants) découle directement des évènements traités dans la première trilogie. Mais bon, avec l’oeuvre du duo Herbert-Anderson j’ai l’habitude de ne pas lire les histoires dans le bon ordre. Mais je vais quand même me procurer la première trilogie pour essayer d’y voir plus clair.

Ce tome 1 commence donc 83 ans après la fin du jihad butlerien et l’homme apprend à vivre sans les machines. Des écoles particulières ont vu le jour: l’école des Mentats (des ordinateurs humains), l’école des Maîtres d’Escrime, l’école des Soeurs,… On découvre comment les hommes se réapproprient leurs capacités.

On va suivre plusieurs personnages, de plusieurs sensibilités différentes. On ne se concentre pas uniquement sur les Soeurs. Tous n’ont pas la même approche vis à vis des machines. Certains en utilisent encore, sans que ce soit des machines pensantes. D’autres veulent les éradiquer complètement, comme le mouvement Butlerien mené par Manford Torondo. 

 

On passe d’un personnage à l’autre avec des chapitres très courts. Parfois j’aurai aimé qu’ils soient un peu plus long. On est souvent frustré lors de la lecture. Mais du coup, cela nous pousse à continuer notre lecture.

On découvre un monde en pleine mutation. Une seule génération nous séparer de ceux qui ont connu la domination des machines et les croyances sont encore bien ancrées. Même si pour certains l’oubli est déjà là.

Moins philosophique que l’oeuvre d’origine, les auteurs nous proposent néanmoins des pistes de réflexions intéressantes (et d’actualité). Le fanatisme religieux, les atrocités commises au nom d’une idée, l’oubli des horreurs du passé, la place de la science dans la vie de l’homme, autant de sujets qui interpellent et sont mis en perspectives avec ce que nous vivons. Je ne sais pas si c’est voulu par les auteurs, mais cela m’a fait réfléchir.

Nous suivons une dizaine de personnages principaux et j’ai mes préférés dans le lot. Je suis curieuse de voir leurs évolutions par la suite. 

Un premier tome intéressant qui met en place les différents protagonistes. On découvre l’antagonisme principal et les alliances commencent à se dessiner. Je n’ai pas encore bien compris la place de certains personnages (Vor par exemple) et j’espère que tout s’éclairera dans le tome 2. La succession de courts chapitres obligent à poursuivre sa lecture pour découvrir la suite des évènements. Peu de suspens néanmoins dans ce tome. Les personnages étant ce qu’ils semblent être au premier abord. Rares sont ceux avec une grande profondeur. A voir si les auteurs les développent par la suite.

Je ne ressort pas de ma lecture totalement déçue, c’est déjà ça. C’est un livre correct de SF et j’ai envie de lire la suite, ce qui est un bon point.

 

 

 

Lecture en juin 2019
Lecture dans le cadre de mon challenge Pavé de l’été 2019: 1

pavc3a9-2019-gm-bl

Page récapitulative chez Brize

 

 

Des même auteurs:

 Chasseurs de DuneLa maison des AtréidesLa maison HarkonnenLa maison CorrinoLe triomphe de DuneEn chasse des Harkonnen