couv21184591

 

Publié par Le livre de Poche 

755 pages

9,20 euros

première publication: 2017

traducteur: Marie-Axelle de La Rochefoucauld

titre original: The pearl sister

 

 

Résumé:

 

CeCe d'Aplièse ne s'est jamais vraiment sentie à sa place. Et à la suite du décès de son père adoptif, l'excentrique milliardaire Pa Salt – surnommé ainsi par ses filles, adoptées aux quatre coins du monde – elle se retrouve complètement perdue.

Désespérée, n'ayant que les quelques indices laissés par son père – une photographie en noir et blanc et le nom d'une pionnière ayant traversé le monde – CeCe part à la recherche de ses origines... jusque dans la chaleur et la poussière du centre rouge de l'Australie.

Cent ans auparavant, Kitty McBride, fille de pasteur, abandonne sa vie bien rangée pour accompagner une vieille dame d'Édimbourg jusqu'à Adélaïde. Son ticket pour cette terre inconnue apportera le grain d'aventure dont elle avait toujours rêvé… ainsi qu'un amour qu'elle n'avait jamais imaginé.

Alors que CeCe découvre des secrets enfouis depuis bien longtemps, elle commence à penser que ce vaste et sauvage continent pourrait lui offrir quelque chose qu'elle a toujours cru impossible : un sentiment d'appartenance et un foyer... 

 

 

Commentaire:

 Des trois premiers tomes, le second était mon préféré. J’adore l’histoire d’Ally et la plongée dans la musique classique. Ce tome 4 vient se placer au même niveau. Alors que je croyais que j’aurais du mal avec CeCe, j’ai littéralement dévoré le roman. J’ai autant aimé les passages au présent et les passages du passé.

CeCe se cache derrière une armure car elle manque cruellement de confiance en elle à cause de sa dyslexie. Toute sa vie, elle a tout fait avec sa soeur Star. Mais suite aux évènements du tome 3, Star a pris son envol. Cece décide elle aussi de prendre le large pour découvrir d’où elle vient.

Ce quatrième tome nous entraîne en Thaïlande et en Australie. Nous allons découvrir l’industrie perlière qui a fait la fortune de la ville de Broome et la vie de Kitty qui quitter l’Ecosse pour vivre une nouvelle vie en Australie. Kitty va devoir faire des choix pour son bonheur et sa survie. Mais elle tendra également la main à des aborigènes, à une époque où ils étaient traités comme des esclaves. Le roman nous donne un aperçu de la vie en Australie au début du XXème siècle. La façon dont les anglais s’emparent du pays et tentent d’éradiquer les aborigènes.

Dans le même temps, Cece va enfin découvrir qui elle est et d’où elle vient. Pour la première fois, elle se sent chez elle et elle se sent bien. Son voyage la fera grandir et mûrir. J’ai l’impression que des quatre premières soeurs,  c’est elle qui a subit la plus grande transformation depuis le début. Franchement, je pensais avoir du mal avec le personnage et au final je me suis attachée à Cece. La magie Lucinda Riley a encore opéré. Je suis curieuse de voir où elle va nous entrainer pour la suite.

Petit bonus: on parle beaucoup de Mérope, la soeur absente, dans ce tome. Cela présage surement des surprises par la suite…

 

 

Lecture en août 2020

Lecture dans le cadre du challenge Pavévasion 2020: 11

logo-challenge-pavc3a9vasion-moymle

 

La page récapitulative chez Brize

 

De la même auteure:

"Série Les sept soeurs" Les sept soeursLa soeur de la tempêteLa soeur de l'ombre