Hori ou le courroux d’Istar de Isabelle Dethan

 

 

couv41491792

 

 

Le tome 6 de la saga “Sur les terres d’Horus”...

 

Publié par Delcourt 

48 pages 

14,50 euros

première publication: 2007

 

 

 

Résumé:

 

Enlevés par des bédouins, Meresankh, son fils Kheti et le prince Hori ont été revendus comme esclaves à Babylone. 

Chargés par Pharaon de les ramener sains et saufs, le prince Khäemouaset et son frère parviennent à retrouver et à racheter Mery, alors qu'elle était promise à un destin de prostituée.

Tandis que Kheti est adopté par un artisan fortuné, Hori, acheté par un notable, se lie d'amitié avec Lurindu, la fille du maître, qui doit être consacrée à la déesse Istar...

Au péril de leur vie, Khäemouaset et Meresankh vont tout tenter pour libérer leurs proches... au risque de violer les lois de la ville et de s'exposer à la colère du roi de Babylone. 

 

Commentaire:

  Deuxième partie de l’arc sur Babylone. Arrivé dans la ville, Khae va tout faire pour sauver Meresankh. Une fois la jeune femme retrouvée, cela va être plus compliqué pour Kheti et Hori.

Hori est esclave chez un noble qui a décidé de consacré sa fille ainée (qui n’a que 10 ans environ) à la déesse Istar. C’est l’occasion de s’intéresser encore une fois à la condition de la femme. Que ce soit à Babylone ou en Egypte, Isabelle Dethan n’hesitant pas à mettre en lumière la condition de vie des femmes du harem royal au détour d’une simple remarque.

Encore un tome intéressant que j’ai dévoré. La fin laisse présager un problème, il me tarde de lire le tome 7.

 

 

Lecture en octobre 2018

Du même auteur:

"Série Sur les terres d'Horus" Khaemouaset ou la loi de Maât (chronique 2018) ; Meresankh ou le choix de Seth (chronique 2018); Tiasatré ou le jugement d'Anubis; Nakhtamon ou la colère de Sekhmet; Kheti ou l'amour de Ninmah