Pharaon de Christian Jacq

 

couv56109873

 

 

 

 

Publié par XO Editions 

557 pages

21,90 euros

première publication: 2018

 

 

 

Résumé:

 

« Mon nom est Thoutmosis, et j’ai construit un monde. 

Un monde aux frontières menacées par les ténèbres et la barbarie. 

Un monde qui aurait pu disparaître sous le poids de l’avidité, du mensonge et de la médiocrité. 

Mais j’ai combattu, jour après jour, avec l’aide des dieux pour que rayonne la lumière, et qu’elle nourrisse les humains. 

Et mon royaume fut de ce monde. » 

 

Dans la suite des grands romans qui ont fait son succès, Christian Jacq nous fait revivre l’incroyable histoire du pharaon Thoutmosis III (1504-1450), celui que l’on surnomma plus tard le Napoléon égyptien. 

 

Redoutable stratège, guerrier intrépide, Thoutmosis repoussa toutes les attaques contre l’Égypte. Mais l’homme était aussi un savant qui ne cessa de vouloir améliorer le sort de son peuple. Follement épris de la musicienne Satiâh, il fut le premier roi égyptien à être appelé Pharaon. 

 

 

Commentaire:

 Le nouveau roman de Christian Jacq consacré à Thoutmosis III.

Je ne connaissais rien de l’histoire de ce pharaon et c’est donc une totale découverte. Thoutmosis est le celui qui succède à Hatchepsout, la reine-pharaon. Devenu roi très jeune, il ne commence son règne effectif qu’à la mort de celle-ci. Alors que tout le monde doute de sa capacité à régner, il va se révéler à lui-même et au monde. La fonction de pharaon va l’habiter et il sera à l’origine de nombreuses conquêtes militaires qui assoiront la domination égyptienne sur la région. Entouré d’amis fidèles, il fera preuve d’une forte capacité stratégique pour déjouer les plans de ses ennemis.

L’auteur alterne des passages à la troisième personne et des passages avec la voix de Thoutmosis. C’est une manière de comprendre le roi et ses pensés. On est au plus prêt de son histoire. Nous avons même droit à la reproduction du Livre de l’Amdouat (texte funéraire) que Thoutmosis peint dans sa future tombe.

J’ai trouvé Thoutmosis moins sympathique que les précédents pharaons héros des romans de Christian Jacq. On avait l’habitude d’avoir des pharaons dotés de toutes les qualités. Ici, Thoutmosis est plus pharaon que homme. La preuve étant sa relation avec sa seconde épouse royale. D’habitude, Christian Jacq nous a habitué à des héros amoureux (ou du moins très attachés) à toutes leurs épouses. Ici, nous voyons un vrai mariage « de convenance ». Pharaon a besoin d’une épouse, il fait donc un choix rationnel et ne s’en cache pas auprès de l’heureuse élue. Les interactions avec la jeune femme sont donc plutôt froides. Si on a de la pitié pour la jeune femme, on est dans le réalisme et j’ai apprécié ce détail.

Contrairement aux précédents romans de l’auteur, j’ai trouvé ce nouvel opus plus consistant. Il y a de la recherche, les évènements s’enchaînent et on ne voit pas passer les plus de 550 pages. On n’a pas le sentiment de survoler l’histoire. On apprend des choses qui donnent envie d’en apprendre plus! Un très bon roman!

 

 

Lecture en octobre 2018

Du même auteur:

"Série Et l'Egypte s'éveilla" La guerre des clansLe feu du scorpionL'oeil du faucon.

"Série La pierre de lumière" Néfer le SilencieuxLa femme sage;

"Série La vengeance des Dieux" Chasse à l'hommeLa divine adoratrice.

L'Egypte des grands pharaonsQue la vie est douce à l'ombre des palmesToutânkhamon, l'ultime secretJ'ai construit la grande pyramideSPHINXLe dernier rêve de Cléopâtre;

"Série Les enquêtes de Setna" La tombe mauditeLe livre interditLe voleur d'âmesLe duel des mages.

"Série Ramsès" Le fils de la lumièreLe temple des millions d'annéesLa bataille de KadeshLa Dame d'Abou SimbelSous l'acacia d'occident.