Le chant des esprits de Sarah Lark

 

couv22013714

 

 

 

Le tome 2 de la saga “Gwyneira McKenzie”...

 

Publié par Archi Poche 

658 pages

9,65 euros

première publication: 2008

traducteur: Jean-Marie Argelès

titre original: Das Lied der Maori

 

 

Résumé:

 

En 1852, Hélène et Gwyneira ont quitté l’Angleterre pour venir s’installer en Nouvelle-Zélande. Aujourd’hui, au crépuscule d’une vie mouvementée, les deux pionnières, toujours liées par une amitié indéfectible, s’inquiètent pour leurs petites-filles, Elaine et Kura, deux cousines que tout oppose.

Belle mais capricieuse, Kura possède une voix magnifique. Portée par la perspective d’une carrière internationale, elle refuse d’assumer son rôle d’héritière de Kiward Station, le domaine familial, pour se consacrer au chant.

Lorsque Kura rencontre William, le fiancé d’Elaine, ce dernier tombe aussitôt sous le charme de la jeune métisse. Dès lors, le drame couve…

Deux femmes qui refusent de courber le dos et désirent assouvir leurs rêves, un puissant souffle romanesque… 

 

 

Commentaire:

 Après les aventures d’Hélène et Gwyneira dans le tome 1, ce second tome se focalise plus particulièrement sur la troisième génération, à savoir les petites-filles…

Hélène et Gwyneira sont des femmes fortes qui ont lutté pour avoir droit au bonheur. Leurs enfants ont fait de même (Fleurette, Ruben, Paul) et il n’est pas étonnant que la génération d’après soit fait du même bois. Et il faut du courage pour traverser les épreuves que l’auteur met sur leurs chemins.

Elaine O’keefe est la petite-fille commune d’Hélène et Gwyneira. Elle vit à Queenstown avec ses parents et le début de sa vie est relativement protégé. Elle n’a en revanche rien en commun avec sa cousine Kura, l’héritière de Kiward Station, qui elle ne pense qu’au chant. Kura, à moitié maori par sa mère, est une jeune femme gâtée par sa grand-mère et assez capricieuse. Elle ne pense qu’au chant et à la carrière qu’elle veut faire. Dès le début du roman, le portrait qui nous est fait des deux cousines est sans concession pour Kura. Difficile d’apprécier le personnage. Surtout que le début du roman ne va pas contribuer à changer ce sentiment. Et même si elle va évoluer tout au long de l’histoire, je ne suis pas fan du personnage. Après c’est une force de l’auteur de nous présenter une héroïne pas parfaite. Dans la Nouvelle Zélande de l’époque, une femme doit avoir du caractère si elle veut espérer autre chose que le destin tout tracé qui l’attend.

J’ai largement préféré Elaine et j’ai souffert avec elle tout au long du roman. Je crois que c’est l’héroïne de cette saga qui a le plus souffert (jusqu’à présent). L’auteur ne lui épargne pas grand chose (comme j’ai pu haïr le personnage de Thomas) mais à chaque épreuve elle en sort grandit (même si je suspecte qu’il restera toujours une faille au fond d’elle). Elaine est entière avec ses forces et ses fragilités. Elle commet des erreurs, de jugements et de choix, mais elle les assume. J’espère vraiment que l’auteur lui a prévu un avenir plus calme et plus heureux.

Le tome 1 se passait sur 25 ans, celui-ci ne couvre qu’une période de 5 ans. Mais les personnages évoluent tout autant (voir plus) et une fois rentrée dans le roman j’ai eu du mal à le lâcher. L’auteur ne nous laisse que peu de temps morts. On a envie de savoir si nos héroïnes vont avoir droit à leur part de bonheur. 

Si Elaine et Kura sont sur le devant de la scène, les autres personnages ne sont jamais très loin. Les autres membres de la famille font des apparitions, ainsi que les amis (qui deviendront peut-être la famille également). On voit évoluer les personnages que l’on côtoie depuis 30 ans (ou 2 tomes) et c’est intéressant de voir comment ils évoluent selon leur héritage de naissance et leurs choix.

Un second tome que j’ai beaucoup aimé. Je vais désormais me plonger dans le tome 3 de la trilogie qui est consacré à la 4ème génération…

 

 

Lecture en juillet 2018
Lecture dans le cadre de mon challenge Pavé de l’été 2018

pavc3a92018moyblue

 

 

La page récapitulative du challenge chez Brize

 

Du même auteur:

"Série Gwyneira McKenzie" Le pays du nuage blanc,