La servante écarlate de Margaret Atwood

 

couv48373886

 

 

 

 

Publié par Robert Laffont 

522 pages

11,50 euros

première publication: 1985

traducteur: Sylviane Rué

titre original: The Handmaid's Tale

 

 

Résumé:

 

Devant la chute drastique de la fécondité, la république de Gilead, récemment fondée par des fanatiques religieux, a réduit au rang d’esclaves sexuelles les quelques femmes encore fertiles. Vêtue de rouge, Defred, « servante écarlate » parmi d’autres, à qui l’on a ôté jusqu’à son nom, met donc son corps au service de son Commandant et de son épouse. Le soir, en regagnant sa chambre à l’austérité monacale, elle songe au temps où les femmes avaient le droit de lire, de travailler…   

 

 

Commentaire:

 On parle beaucoup de ce roman en ce moment du fait de son adaptation en série télé. Avant de visionner celle-ci j’ai eu envie  de me plonger dans ce roman qui fait tellement parler depuis l’élection américaine. 

Enorme coup de coeur pour ce roman tellement moderne et d’actualité! C’est Defred qui nous raconte son histoire en mélangeant le présent et le passé. Son passé de femme libre qui pouvait lire, décider de sa vie, avoir un compte en banque, disposer de son corps. Et son présent de servante dont le seul but est de donner naissance à un enfant pour son Commandant et son épouse. Son corps ne lui appartient plus. Elle n’est plus qu’une forme rouge.

La dystopie proposée par Margaret Atwood nous décrit une société basée sur le fanatisme religieux où la place de la femme est réduite à peu de chose. Et quand on voit à quelle vitesse les droits des femmes peuvent être réduits à notre époque, on ne peut que se demander si ce n’est pas un futur possible. 

Roman prenant et qui fait réfléchir. Et qui fait froid dans le dos. Tout au long du roman, de multiples interrogations surgissent.  On ne cesse de se demander comment toutes ses femmes arrivent à ne pas se rebeller.   Je suis contente d’avoir lu cette histoire. Et je vous la recommande chaudement si vous ne l’avez pas déjà lu. Coup de coeur pour ce roman!            

 

106075509

                                   

 

 

Lecture en août 2017