Congo Requiem de Jean-Christophe Grangé

 

 

couv13637808

 

 

La suite de Lontano

 

 

Publié par Albin Michel 

726 pages

24,90 euros

première publication: 2016 

 

 

Résumé:

 

On ne choisit pas sa famille mais le diable a choisi son clan.

Alors que Grégoire et Erwan traquent la vérité jusqu'à Lontano, au coeur des ténèbres africaines, Loïc et Gaëlle affrontent un nouveau tueur à Florence et à Paris.

Sans le savoir, ils ont tous rendez-vous avec le même ennemi. L'Homme-Clou.

Chez les Morvan, tous les chemins mènent en enfer.

 

 

Commentaire:

 

Si vous pensiez en avoir fini avec le clan Morvan et l’Homme-Clou en refermant Lontano, vous vous trompiez… Jean-Christophe est de retour avec la suite des aventures du clan Morvan. Et cette suite est encore plus diabolique…

A la fin de Lontano, Erwan décidait de partir au Congo pour élucider la mort d’une des victimes de l’Homme-Clou, victime dont il pense qu’elle est celle d’un autre tueur. Ce qu’il ne sait pas c’est que ce voyage va laisser des traces et ne sera pas de tout repos. Une plongée en enfer dans la guerre civile du Congo. Pour tout vous dire, je n’ai toujours pas compris qui se bat contre qui et pour quoi. Mais en tout cas, ce n’est pas un endroit où se rendre. La violence est omniprésente et les croyances ancestrales africaines se mêlent aux armes modernes. Survivre un jour de plus dans ce pays est une victoire. Erwan va payer le prix fort sa volonté de découvrir à tout prix la vérité sur la mort de Cathy Fontana.

Et alors qu’en France, on pouvait penser que le reste du clan était en sécurité, il n’en ai rien et très vite Loïc et Gaëlle vont devoir faire face à leurs propres démons. Et faire la découverte que l’Homme-Clou n’est peut-être pas mort. Renaissance? Imitateur? Mauvais coupable désigné la première fois? Ils leur faudra aller au bout d’eux-même pour le découvrir. Chaque membre de la famille va se redécouvrir et aucun ne finira le roman indemne.

Encore plus tortueux que le premier, ce roman ne nous laisse pas un instant de répit après un début un peu lent. A chaque chapitre, on découvre une nouvelle horreur. C’est une plongée dans la violence et la folie. Une plongée dans l’âme humaine. Il faut avoir le coeur bien accroché. 

Je ne regrette pas un seul instant cette lecture. D’ailleurs j’ai lu le dernier quart quasiment d’une traite, tellement l’histoire est prenante. Rangé a un don pour vous faire découvrir le pire de l’Homme. Et quand vous pensez que cela ne peut pas être pire, il vous prouve le contraire.

 

Dans ma critique de Lontano, j’avais émis quelques critiques. Tout d’abord, le personnage de Gaëlle qui pour moi était de trop dans la famille. ici il n’en est rien. Elle a un vrai rôle à jouer et c’est par elle que le mystère de l’Homme-Clou refait surface. Elle prouve qu’elle est une vraie Morvan et par moment son comportement fait froid dans le dos. D’ailleurs tout les membres de cette famille ont une fêlure intérieure qui les rend capable à tout moment de franchir la ligne blanche. Loïc en est l’exemple parfait dans ce roman. Le Loïc de la fin du roman n’a plus rien avoir avec le Loïc que nous découvrions dans les premières pages de Lontano.

Dans ma première critique, je disais également ne pas arriver à cerner Maggie. C’est désormais chose faite et c’est le personnage que je déteste le plus de cette duologie. Si son mari n’a rien d’un ange, elle lui arrive largement à la cheville, voir elle le bat. Je ne lui trouve aucune excuse.

 

Le roman se termine avec une vraie fin. Les secrets sont enfin révélés et normalement il ne reste plus de zones d’ombres. Mais avec Grangé on n’est sûr de rien et pourquoi pas un jour une suite… Intitulé Horizons perdus?

 

 

 

 

 

 

Lecture en septembre 2016
Lecture dans le cadre du challenge Le pavé de l’été: édition 2016

 

pavc3a92016moyen

récap du challenge

 

 

Du même auteur:

 La forêt des MânesLe passagerMiserereKaïkenLontano;