Manners & Mutiny de Gail Carriger

 

couv71979986

 

 

 

Le tome 4 de la saga “Finishing school”...

 

 

Publié par Atom 

328 pages

10,99 euros

première publication: 2015 

 

 

 

Résumé:

 

If one must flirt…flirt with danger.

 

Lessons in the art of espionage aboard Mademoiselle Geraldine’s floating dirigible have become tedious without Sophronia’s sweet sootie Soap nearby. She would much rather be using her skills to thwart the dastardly Picklemen, yet her concerns about their wicked intentions are ignored, and now she’s not sure whom to trust. What does the brusque werewolf dewan know? On whose side is the ever-stylish vampire Lord Akeldama? Only one thing is certain: a large-scale plot is under way, and when it comes to fruition, Sophronia must be ready to save her friends, her school, and all of London from disaster—in decidedly dramatic fashion, of course.

 

What will become of our proper young heroine when she puts her years of training to the test? 

 

 

Commentaire:

 

Voilà enfin la fin des aventures de Sophronia. On a enfin un point final à son séjour chez Mademoiselle Geraldine et le moins qu’on puisse dire c’est que ce tome est riche en rebondissements.

Il va falloir à Sophronia toute l’étendue de ses talents et toute l’aide de ses amis pour venir à bout du plan des Vinaigriers. Seulement ces professeurs ne veulent pas la croire et elle ne sait pas bien à qui se fier. On ne s’ennuie pas un seul instant dans ce tome 4, pas vraiment le temps de souffler. En même temps, pour boucler toutes les histoires et introduire la série consacrée à Alexia, pas le choix. 

Sophronia a vraiment évolué et muri entre le début de la saga et ce tome. Ce n’est plus la même jeune fille. C’est devenue une jeune femme plus réfléchie, plus sûre d’elle, même si elle est toujours aussi impulsive et elle n’hésite pas à aller au devant du danger. C’est un personnage très attachant et je suis contente de son futur. Je serai également curieuse de voir le devenir de certains personnages en espérant qu’ils apparaissent dans la série de nouvelles Delightfully deadly (Preshea inaugurant cette série).

Finishing School reste une série jeunesse mais elle évolue dans le bon sens tout au long des tomes. Elle devient plus adulte, comme ses personnages. Elle reste certes en dessous du Protectorat de l’ombrelle mais j’aime quand même beaucoup cette série. On ne s’ennuie jamais, on rit beaucoup, on tremble,… Une série que je vous recommande!

 

 

 

 

 

 

Lecture en août 2016
Lecture dans le cadre de mon challenge Lecture en anglais 2016: 15/40

 

Logo VO

 

 

Du même auteur:

"Série The Parasol Protectorate" SoullessChangelessBlamelessHeartlessTimelessThe curious case of the werewolf that wasn't, the mummy that was, and the cat in the jar.

"Série Finishing School" Etiquette & EspionageCurtsies & ConspiraciesWaistcoats & Weaponry;

"Série Delightfully deadly" Poison or protect;