Le temps est assassin de Michel Bussi

 

 

couv26527614

 

 

 

 

Publié par Presses de la Cité 

532 pages

21,50 euros

première publication: 2016 

 

 

Résumé:

 

Été 1989, Corse, presqu’île de Revellatta. Un fatal accident de voiture : quatre occupants, une seule survivante, une adolescente de quinze ans. Tous sont morts sous ses yeux.

Été 2016, devenue femme et mère, Clotilde revient pour la première fois sur les lieux de l’accident, avec sa famille, en vacances, pour exorciser le passé…

A l’endroit même où elle passait son dernier été avec ses parents, elle trouve une lettre.

Une lettre signée de sa mère… Vivante ?

 

 

Commentaire:

 

 

 Le roman sera disponible en librairie le 4 mai 2016.

 

Dire que j’attendais avec impatience ce nouveau roman de Michel Bussi est un euphémisme! Alors qu’en Babelio m’a proposé de le lire en partenariat avec les éditions Presses de la Cité, j'ai sauté sur l’occasion et je ne le regrette pas…

Cette fois-ci, l’auteur nous propose une virée en Corse, sur la presqu’île de Revellata, pas très loin de Calvi. L’histoire commence en 1989 quand Clotilde et sa famille sont victimes d’un accident de voiture meurtrier sur les petites routes corses. Seule Clotilde en réchappe… 27 ans plus tard, elle revient sur l’île pour enfin exorciser le passé. Mais ce qu’elle ne sait pas, c’est que le passé va la rattraper…

On alterne entre le journal de Clotilde de l’été 1989 et le présent (à savoir 2016). Et avec elle on va chercher la vérité sur ce qui est arrivé à sa famille. Surtout que certains passages mettent en scène un mystérieux personnage qui semble posséder le journal de Clotilde en 2016.

J’ai cherché durant toute ma lecture la solution à l’énigme proposée par Michel Bussi, j’ai échafaudé mille et unes hypothèses que l’auteur s’est empressé de démonter aussi tôt. Quand vous avez l’impression de tenir la solution, c’est à ce moment que Michel Bussi fait une remarque qui vient contredire ce que vous pensiez la minute d’avant. Au final, je n’ai pas trouvé et encore une fois j’ai été bluffé. Même si il était impossible de trouver la solution de mon point de vue, du moins avant la révélation finale. Mais qu’importe, la recherche et la réflexion sont au moins aussi importantes que la solution.

Le seul reproche que je pourrai faire à ce roman, c’est qu’il met un peu de temps à démarrer. Surtout que Clotilde 1989 décrit beaucoup ce qu’elle voit. Mais une fois l’histoire lancée, il est quasiment impossible de lâcher le livre avant la fin, tant on a envie de connaître le fin mot de l’histoire!

Encore un très bon cru de mon point de vue. Michel Bussi arrive encore une fois à me balader d’un bout à l’autre de son histoire. Et m’a donné une furieuse envie d’aller passer mes prochaines vacances en Corse…

Un roman que je vous recommande chaudement, surtout  si comme moi vous êtes fan de Michel Bussi!! maintenant l’attente va être longue jusqu’au prochain roman!

 

Merci à Babelio et aux Presses de la Cité pour cette lecture!

 

 

tous les livres sur Babelio.com

 

 

 

Lecture en avril 2016

 

 

 

Du même auteur:

Un avion sans elleNymphéas noirsN'oublier jamaisNe lâche pas ma mainGravé dans le sableMourir sur SeineCode LupinMaman a tort;